5 métriques à surveiller dans Google Analytics et maintenant dans Analytics 4

Je te partage 5 métriques à surveiller grâce à Google Analytics pour analyser ton site web et t’assurer de proposer une bonne expérience à tes visiteurs.

Google a sorti la nouvelle version Analytics 4, je vais donc te guider tout au long de cet article pour que tu puisses y retrouver tes indicateurs clés, ou leur équivalant.

Dans cet article, j’aborde les métriques suivantes :
1 – Le taux de rebond
2 – La durée moyenne des visites
3 – Le nombre de page par session
3 – Les sources de trafic
4 – Le type de visiteurs

Avant de commencer, laisse moi t’expliquer ce qu’est une session car je vais en parler souvent :
Période de temps où tu es actif (= tu navigues) sur un site web.
Par défaut, une session est comptabilisée pour 30 minutes.

Exemple : si tu consultes un site web, que tu pars prendre ton repas, et reviens 1h après : à ce moment là tu déclenches une 2ème session, car ton action a démarrée plus de 30 minutes après ta première venue sur le site.
Un utilisateur peut donc déclencher plusieurs sessions.

Noter que le nouveau Analytics 4 va délaisser cette mesure fondamentale et se baser davantage sur des événements d’engagement.

MÉTRIQUE 1 : LE TAUX DE REBOND

Définition :

Un rebond désigne une session au cours de laquelle une seule page a été consultée.
Le taux de rebond désigne donc le pourcentage des sessions au cours desquelles les utilisateurs n’ont accédé qu’à une seule page sur votre site.

Comment l’interpréter dans Analytics :

Dans le milieu du marketing, on a tendance à schématiser le taux de rebond par les personnes qui ont quitté ton site dès leur arrivée, en à peine quelques secondes. Désignant alors des personnes vraiment pas intéressées et qui ont rapidement quitté ton site web, alors que parmi elles se trouvent des personnes qui ont peut-être passé 2 minutes sur une page unique de ton site, puis sont partis.

Le taux de rebond te donne donc une bonne idée du niveau d’engagement de tes visiteurs et t’indique si en général ils consultent plus d’une page ou non. En d’autres mots, si ton contenu les ont intéressé ou non.

Comment améliorer le taux de rebond :

Tu l’as compris, plus ton taux de rebond est bas, mieux c’est. En moyenne on essaie de maintenir un taux de rebond entre 40% et 60% selon les sites web.

Quelques actions pour améliorer le taux de rebond :
– Proposer un contenu de qualité et faciliter l’accès aux informations importantes pour l’utilisateur.
– Améliorer l’expérience des visiteurs de manière générale : site adapté aux mobiles, lisibilité du contenu, vitesse de chargement…

Le taux de rebond dans Analytics 4 ?

Ne cherche pas, il n’y est pas 🙁 Déstabilisant n’est-ce pas ? Mais peut-être un mal pour un bien, car le taux de rebond de Analytics Universal (tel qu’on le connaissait jusqu’à maintenant) n’était pas pas tout à fait viable :

Le rebond était comptabilisé si l’utilisateur ne consultait pas de deuxième page. Mais s’il est resté 2 minutes sur cette première page, l’utilisateur est un minimum engagé et ne devrait pas faire parti de ces rebonds. Google décortique maintenant un certain nombre d’actions de la part de l’utilisateur pour lever cette zone de flou.

Avec Analytics 4, on va maintenant regarder le Taux d’engagement, soit la part des sessions avec engagement par rapport au reste des sessions. Le taux de rebond, indicateur négatif, devient un indicateur positif d’engagement.


MÉTRIQUE 2 : LA DURÉE MOYENNE DES SESSIONS

Définition :

C’est tout simplement la durée moyenne que les utilisateurs passent sur ton site lors de leur visite (ou session).

Comment l’interpréter dans Analytics :

Plus le visiteur passe du temps sur ton site, mieux c’est. Ça veut dire que ton contenu l’intéresse puisqu’il le consulte.
On pourrait aussi penser au contraire qu’il met peut-être du temps à trouver ce qu’il veut mais pas du tout. Sur le web, tout va très vite. Si on pense ne pas être au bon endroit, ou si trouver une information nous demande plus de 1 ou 2 clics, on est déjà partis 😉

Comment améliorer la durée moyenne des sessions :

Ici, on cherche à améliorer l’expérience du visiteur, faire en sorte qu’il trouve les bonnes informations et surtout que sa navigation soit fluide.

Quelques actions pour améliorer la durée moyenne des sessions:
– Épurer les pages
– Ajouter, avec justesse, de beaux visuels.
– Faciliter l’accès à d’autres liens du site web pour éviter que le visiteur soit perdu et faire en sorte qu’il trouve les pages annexes dont il pourrait avoir besoin.
– Reprendre les actions citées plus haut pour améliorer le taux de rebond.


La durée moyenne des sessions dans Analytics 4 ?

Analytics ne se base plus sur des sessions mais des événements, ce qui change la dimension de cette métrique.

Rien de très compliqué ici. Tu pourras simplement t’intéresser à la durée d’engagement moyenne.
Pour simplifier : pendant combien de temps en moyenne l’utilisateur est ACTIF sur ton site web.

MÉTRIQUE 3 : LE NOMBRE DE PAGES VUES PAR SESSION

Définition :

Le nombre de pages consultées au cours d’une session (vous vous souvenez ? la durée de 30 minutes après l’arrivée d’un visiteur sur votre site).

Comment l’interpréter dans Analytics :

Assez similaire à la durée moyenne passée sur votre site au cours d’une visite, on peut dire que le nombre de pages par session vous donne un peu plus de précisions en quantifiant les pages vues pendant que l’utilisateur consulte votre site web.

Comment améliorer le nombre de pages vues par session :

Quelques actions pour améliorer le nombre de pages vues par session :
On pourrait reprendre les actions citées pour les métriques précédentes mais peut-être accentuer sur celle-ci :
– Insérer des liens vers d’autres page de votre site. Il s’agit de lier les pages entre elles, ce qu’on appelle le »maillage interne ».

Bien sûr, il faut que cela reste pertinent et que les contenus reliés entre eux soient connexes.

Les pages vues par session dans Analytics 4 ?

Ici ça se corse un peu… La notion de « pages vue » n’est plus exactement ce qu’elle était et le nombre de « pages vues par session » disparait :

Avant, quand l’utilisateur voyait une page, on comptabilisait une page vue. La nouveauté désormais est de définir l’action du changement de pages selon des événements précis et non plus un simple rechargement de page. ex : atteindre le bas de la page.

Je te conseille donc de regarder les « événements par session ».

Pour créer une conversion basée sur les pages vues par session dans Google Analytics 4, il faudra désormais créer des déclencheurs d’audience afin de rassembler des utilisateurs reconnus ayant visité X pages-vues.

C’est donc à vous de bâtir cette métrique, selon le degré d’engagement qui vous intéresse.

Si tu as besoin d’aide, n’hésites pas à me contacter, je peux t’expliquer ça en détail !

MÉTRIQUE 4 : LES SOURCES DE TRAFIC

Définition :

Les sources de trafic vous indiquent d’où viennent vos visiteurs.

Comment l’interpréter dans Analytics :

Très utile pour comprendre quelle sont tess sources de trafic principales et secondaires. Si tu es actif en ligne, sur les réseaux sociaux ou grâce à la publicité en ligne, analyses le comportement des utilisateurs selon tes sources de trafic.

Pour aller plus loin :

Prends le temps de regarder les métriques de cet article selon les différentes sources de trafic. Cela te permet de visualiser le niveau d’engagement de tes utilisateurs en fonction de l’endroit d’où il viennent.
C’est intéressant pour prendre des décisions plus stratégiques et décider de développer ta présence sur certains canaux plutôt que d’autres.

Exemple : tu remarques que le trafic provenant de vos annonces Google Ads est bien plus engagé et qualifié que vos autres source de trafic et qu’il génère de nouvelles demandes de contact, tu décides alors de continuer ou bonifier tes investissements publicitaires.

Les sources de trafic dans Analytics 4 ?

Si avant nous trouvions les sources de trafic dans le menu “Acquisition” > “Tout le trafic”, dans Google Analytics 4 c’est maintenant dans “Rapports”, sous la section Cycle de vie “Acquisition”.

ici, je vois que la majorité de mes visiteurs viennent directement sur mon site en tapant l’adresse sur le web. Ensuite ce sont mes posts sur les réseaux sociaux qui m’amènent du trafic (visiteurs).

MÉTRIQUE 5 : LE TYPE DE VISITEURS

Définition :

Il s’agit de distinguer les nouveaux visiteurs et ceux qui reviennent fréquemment sur votre site. Déterminer si de manière générale de nouvelles personnes visitent votre site web chaque mois, ou si une grosse partie de votre trafic sont des visiteurs récurrents.

Comment l’interpréter dans Analytics :

Si ton but est de te faire connaître et augmenter ta présence en ligne, l’obtention de nouveaux visiteurs est ta priorité. L’idéal serait donc d’avoir une majorité de trafic provenant de « nouveaux utilisateurs ».
À l’inverse tu peux aussi veiller à ce que tes visiteurs reviennent fréquemment sur ton site pour consommer ton contenu. Tu gagnes leur confiance et ils deviendront probablement des clients.

Pour aller plus loin :

Comment augmenter l’acquisition de nouveau visiteurs sur ton site web :
– Être présents sur les réseaux sociaux, forums, etc pour partager ton contenu et te faire connaitre
Faire de la publicité en ligne

Comment favoriser l’intérêt de vos utilisateurs connus :
– Publier de nouveaux contenus, fréquemment
– Recibler les visiteurs connus en publicité pour les inviter à revenir (proposer un nouveau contenu ou une offre promotionnelle selon les cas).
– Faire la promotion de vos nouveaux contenus dans ta newsletter si tu en as une.

Types de visiteurs dans Analytics 4 ?

Tu peux garder un oeil facilement sur cette métrique dans différents rapports.
La vue principale « instantanée des rapports » ou encore le rapport « acquisition des utilisateurs » dans le menu « acquisition ».

Ici, je vois que la majorité de mon trafic sont de nouveaux visiteurs (92% si je fais le calcul).
Logique car je suis dans un phase où je veux me faire connaître et mon audience n’est pas encore mature, ni mon contenu, pour que mes visiteurs reviennent fréquemment.

Ce qu’il faut retenir

⭐️ Que tu sois sur analytics Universal ou Analytics 4, intéresse toi toujours à l’engagement de tes utilisateurs

⭐️ Veille à proposer du contenu de qualité, accessible pour ta cible

⭐️ Facilite la navigation de tes visiteurs entre les différentes pages de ton site

⭐️ Si tu as un blog, ne néglige pas le maillage interne de tes articles

⭐️ Veilles toujours à l’aspect technique de ton site : vitesse de chargement, adaptation aux différents devices…



💡 Avec Google Analytics 4, il est plus facile de tracker les interactions de l’utilisateur sur les pages, ses indicateurs sont donc beaucoup plus précis et fiables.

💡 Passer à Analytics 4 présente de nombreux avantages mais la transition nécessitera un certain temps d’adaptation.

💡 Si ton site est récent, tu es sans doute déjà sur Analytics par défaut. Bonne nouvelle, tu vas apprendre directement dans la nouvelle version et y créer tes réflexes d’analyse.

Besoin d’aide avec Google Analytics ?

google-analytics-4
google-analytics-4-metriques

Les articles pour t’aider à produire du contenu de qualité et bonifier ta présence en ligne

Laisser un commentaire

five × two =